Un espoir, un combat

unnamed
Barik and two kids at a « Trash Hero » event

Aujourd’hui, je veux vous partagez l’histoire de Purne Barik. Un jeune balinais, que j’ai eu la chance de rencontrer lors de mon dernier voyage, à Bali.

Il fut mon guide, le temps d’une journée, pour me faire découvrir les merveilles de son île, Nusa Penida. J’ai eu un coup de cœur pour cette âme si belle, son combat, ses valeurs, son message.

Barik a appris l’anglais, tout seul, en traduisant les paroles de chansons, motivé par sa volonté de communiquer avec le monde et porté par sa passion de la musique. Il a travaillé un temps dans un hôtel, dans le but de parfaire son anglais, mais la réalité de ce travail le rattrapa très vite; il n’était pas fait pour rester enfermé toute la journée derrière un ordinateur. Ce n’était pas ce qu’il est au plus profond de lui. Il a besoin d’être libre, d’être dans la nature et de participer, à son échelle, à l’évolution de notre monde.

Aujourd’hui, il est guide la journée, désireux de faire connaître son patrimoine, hors des sentiers battus et musicien le soir, avec son groupe.

Très alarmé par les changements que subit son île ; la pollution, le plastique, la culture et ses habitants, il me raconte l’évolution de son univers.

Avant, les gens de sa communauté se soutenaient mutuellement, ils étaient « un » et même si c’est quelque chose que j’ai pu ressentir à leur contact, car si éloigné de notre mentalité, il m’assure que les choses ont bien changé ; maintenant, avec l’arrivée du tourisme, les gens ne pensent qu’à faire de l’argent, ils ne pensent qu’à eux.

Il me dit tristement que lorsqu’il était jeune, l’île était propre et quand il se baladait sur la plage, il voyait des dauphins, maintenant il ne voit que des bateaux. La dernière fois qu’il a vu une baleine, il était à l’école élémentaire.

L’ampleur de la tâche, parfois décourageante, ne l’empêche pas de faire sa part. Il y a un an, il a rejoint le mouvement « Trash Hero », une organisation formée en Thaïlande, par Roman Peter, en 2013 et maintenant présente dans plusieurs pays, dont la mission est de créer des projets durables, basés sur les communautés, afin de récolter les déchets existants et réduire les déchets futurs en inspirant des changements de comportement sur le long terme.

Chaque lundi, un « clean-up » des plages de Nusa Penida est organisé, auquel Barik participe et auquel vous pouvez également vous joindre si vous vous trouvez dans les environs. Il va également, avec d’autres bénévoles, faire des interventions dans les écoles, afin de sensibiliser les jeunes à cette problématique.

« Les enfants sont notre futur, ce sont eux qui vont devoir vivre avec ça. »

Il fait ça pour eux, il fait ça pour son île.

Malgré son bon cœur et sa volonté de faire sa part, parfois le fardeau est lourd à porter. En effet, dans sa communauté, il a l’impression de se battre seul. Les gens ne comprennent pas pourquoi il fait ça, pourquoi il se bat, même sa famille. Il a pensé à abandonner, à détourner le regard, « on a qu’une vie » lui disent ses amis, « pourquoi tu perds ton temps ? », « Tu es fou ». Mais au fond de lui, il sait bien qu’il ne peut pas laisser tomber. Il refuse de vivre comme ça et de voir son univers se briser devant ses yeux.

Lorsqu’il va faire du snorkeling, il ramasse les déchets qu’il croise et même s’il me dit qu’il n’est qu’une « small person » et qu’il ne fait pas grand-chose, moi je pense que ce qu’il fait n’a pas de prix. Il se bat pour le futur de son environnement et des générations à venir et rien n’est plus important que ça, selon moi.

Son plus grand rêve est de voyager et de découvrir notre monde, ce qui s’y passe, ce qui lui arrive. Rencontrer d’autres cultures, ouvrir son horizon, trouver des solutions.

S’il a un message à faire passer, ce serait d’ouvrir les yeux et voir le monde magnifique où nous avons la chance de vivre, cette vie si précieuse qui nous habite et d’arrêter de la gâcher.

En chacun de nous, sommeille un héros et il ne tient qu’à nous de le réveiller. Petit à petit, pas à pas, chaque personne, chaque décision, chaque choix que nous prenons, participent à créer la vie que nous avons et le monde dans lequel nous vivons.

Il n’y a pas de « small person », il n’y a pas de petites actions.

 

Marine

 

A hope, a fight

Today, I want to share with you the story of Purne Barik. A young balinese man, whom I had the chance to meet on my last trip to Bali.

He was my guide for a day to help me discover the wonders of his island, Nusa Penida. I really liked this beautiful soul, his values, his message.

Barik learned English on his own, translating the lyrics of songs, motivated by his desire to communicate with the world and driven by his passion for music. He worked for a while in a hotel, in order to perfect his English, but the reality of this work caught up with him very quickly, he was not made to stay locked up all day behind a computer. It wasn’t what he is deep inside him. He needs to be free, to be in nature and to participate on his own scale in the evolution of our world.

Today, he is a guide during the day, eager to share his heritage and a musician in the evening, with his group.

Very alarmed by the changes that his island is undergoing; pollution, plastic, culture and its inhabitants, he tells me about the evolution of his universe.

Before, the people in his community supported each other, they were « one » and even if it was something I could still feel when I met them, he assures me that things have changed a lot. Now, with the arrival of tourism, people only think about making money, they only think about themselves.

He sadly told me that when he was young, the island was clean and when he was walking on the beach, he saw dolphins, now he only sees boats. The last time he saw a whale, he was in elementary school.

The magnitude of the task, sometimes daunting, does not prevent him from doing his part.

A year ago, he joined the « Trash Hero » movement, an organization formed in Thailand by Roman Peter in 2013 and now present in several countries, whose mission is to create sustainable, community-based projects to collect existing waste and reduce future waste by inspiring long-term behaviour change.

Every Monday, a clean-up of the beaches of Nusa Penida is organised, in which Barik participates and in which you can join too if you are around. He is also, with other volunteers, making interventions in schools to raise awareness among young people about this issue.

«Children are our future, they’re the ones who will have to live with it. »

He does it for them, he does it for his island.

Despite his good heart and willingness to do his part, sometimes the burden is heavy to carry. Indeed, in his community, he feels like he is fighting alone. People don’t understand why he does that, why he fights, even his family. He thought about giving up, or look away, «We only have one life», his friends tell him, «Why are you wasting your time?», «You are crazy». But deepdown, he knows he can’t give up. He refuses to live like that and see his world breaks before his eyes.

When he goes snorkeling, he picks up the trash he encounters and even if he tells me that he is only a «small person» and that he doesn’t do that much, I think what he does is priceless. He is fighting for the future of his environment and future generations and nothing is more important than that, in my opinion.

His greatest dream is to travel and discover our world, what is happening there, meet other cultures, open his horizon, find solutions.

If he has a message to pass on, it would be to open our eyes and see the beautiful world we are fortunate enough to live in, this precious life that inhabits us and stop wasting it.

In each of us, there is a hero asleep and it is up to us to wake him up. Little by little, step by step, every person, every decision, every choice we make, participates in creating the life we have and the world we live in.

There is no «small person », there are no small actions.

 

Marine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s